Le mot du Président (oct 2014)

jc juzan octDepuis plus d’un mois, nos ateliers ont repris leurs activités après des vacances bien méritées pour nos bénévoles. Comment résumer ce premier semestre de l’année ? Nous pouvons dire que l’activité culturelle en a été l’élément moteur et que l’ensemble de nos ateliers a démontré tout son savoir-faire. Entre les ateliers « carnaval » où les uns et les autres ont œuvré pour la construction d’un char dans un cadre intergénérationnel, la danse en lignes et son expression corporelle, les représentions théâtrales, les récitals de notre chorale et la réalisation de nombreux tableaux picturaux, notre association s’est épanouie dans la culture.
N’oublions pas non plus nos ateliers « réactualisation du code de la route » et informatiques qui ont permis de parfaire les connaissances des participants. Mais d’autres nombreuses activités sont venues compléter ce panel culturel (loto, voyages, concours de pétanque, concours de belote, vide-greniers, grillades, repas dansant etc.).
L’élément essentiel de nos activités est bien entendu le fonctionnement de nos 15 ateliers, fort de ses 327 adhérents inscrits.
Après l’Assemblée générale (élément important de la démocratie directe) et à cause de la campagne électorale pour les élections municipales nous n’avons pas pu continuer à débattre avec les habitants, sur des dossiers importants qui impactent la vie de notre quartier.
Les concertations sur le PLU, la voirie, le transport, la mise à 2 fois trois voies, les cheminements doux ont été figés à partir du mois de mars et ce, malgré quelques rencontres avec les nouveaux édiles de notre ville.
Depuis le début du mois de septembre les activités de notre Association sont toujours marquées par des points forts et la fête du quartier en est un, car elle a généré tant dans sa préparation que dans son organisation un travail collectif fabuleux que les bénévoles des syndicats et Comités de quartiers savent produire. Cette année, la fête a eu un succès populaire très important tant par le programme proposé que par la participation des habitants aux diverses manifestations.
Nous avons ré ouvert l’ensemble de nos ateliers. Et nous nous sommes aussi impliqués dans l’actualité de la ville avec notre participation à la fête des Associations et aux journées du Patrimoine. Ces deux manifestations ont permis de montrer le vrai visage que peut avoir une Association généraliste comme la nôtre par rapport à des Associations ne développant qu’une seule activité. Les journées du Patrimoine à travers une exposition très riche ont mis en avant un patrimoine méconnu la « ferme expérimentale » où le seul vestige restant, à savoir le Moulin dit de « Noès » ne permet pas de faire le lien avec cette ferme.
En ce qui concerne l’autre point fort de nos statuts : la défense du quartier, nous sommes toujours en attente même si nous ressentons un frémissement sur certains dossiers. Ce n’est pas la communication développée par Monsieur le Maire lors de la Fête du quartier, qui va rassurer les habitants de la rue Cicéron victimes des travaux de la rocade.
Aujourd’hui on peut commencer à ré aborder un certain nombre de dossiers en étant force de propositions :
Le PLU 3.1 qui doit être mis en application en 2015 fait l’objet de débat au sein de notre fédération et de la ville par commission interposée.
La voirie sur notre quartier a fait l’objet de rencontres afin de travailler sur des secteurs tels que la résidence canadienne.
Le transport avec la possibilité d’un changement de gestionnaire au premier janvier mais surtout avec l’extension du tramway devrait faire l’objet de rencontres.
Malheureusement sur ce dossier comme sur d’autres nous n’avons aucune réunion prévue.
Avec ces 750 adhérents notre Association représente plus de 15% de la population de ce quartier. Nous souhaitons vivement que la concertation continue à exister comme par le passé et que les débats sur nos dossiers actuellement mis en stand-by reprennent rapidement, l’avenir de notre quartier et de ses habitants en dépend. ( JC Juzan)

 

Share Button

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.