BaladÔ à Blanquefort

balado blanquefort oct 2014 (66)Bien heureusement, l’été indien se prolonge dans notre pays nous permettant d’avoir de très beaux après-midi pour nos balades. Ce samedi direction Blanquefort et le Parc Majolan (voir ci-dessous l’historique) où nous nous retrouvons à 18, pour déambuler dans les allées du parc, découvrir les ruines, le lac, les ponts et les parterres fleuris. Deux heures de promenade tranquille avant de rejoindre le parc de Fongravey et l’atelier de gravure où nous attendait Lolita pour nous expliquer son art avec 2 démonstrations à l’appui de techniques de gravure ( voir ci-dessous) . Après un petit gouter bien mérité, retour à Pessac.
Le Parc de Majolan
Il a été réalisé sur une dizaine d’années, de 1870 à 1880, par le paysagiste Le Breton, dans le goût romantique baroque, sur un terrain qui n’était alors qu’un marécage. Le terrain et le château avaient été acquis par un riche banquier, Jean Auguste Piganeau, appartenant au milieu de la grande bourgeoisie, grâce à son mariage avec la fille de Joseph Prom, propriétaire du domaine. La Jalle a dû être détournée afin de créer le lac. L’ambition qui motiva la création de ce parc était de refléter la magnificence de son patrimoine et de son train de vie, et ce en imitant ce qui s’était fait à Paris. La légende dit que le parc devait servir à consoler sa fille malade. Le banquier fera faillite et le château sera revendu, ainsi que les terres, le parc, les fermes, etc. Il connaîtra un état de quasi abandon et sera racheté par un agriculteur. Dans les années 1950, une guinguette y sera installée. Le parc est une illustration grandeur nature du savoir-faire des architectes, ingénieurs, artisans et artistes de la fin du XIXe siècle. Parti du néant, une zone marécageuse de 20 hectares, 150 000 m3 de terre furent dégagés à la pelle afin de créer un lac de 4 hectares à partir de la Jalle traversant le lieu et de donner forme aux différents endroits du parc. Les grottes artificielles (réalisées à la chaux, comme les ruines) et les canyons, sont des merveilles d’ingéniosité hydraulique avec leurs fontaines et leurs geysers d’eau, et de maîtrise de l’art des rocailleurs. Les nombreux ponts répondent chacun à une architecture et à une technique : en lianes, de style gothique, en faux bois (une sorte de béton ornementé), en fer forgé… Propriété de la commune depuis 1975, il est ouvert au public depuis 1984. Le parc est l’un des lieux de promenade prisés des habitants de l’agglomération bordelaise (Source Wikipédia)
La gravure ou l’art de l’estampe
La gravure désigne un ensemble de techniques utilisées en art pour reproduire un dessin. Le principe consiste à graver une matrice, qui est transposée après encrage sur un support tel que le papier. L’œuvre finale ainsi obtenue s’appelle une estampe. Par abus de langage, les termes « gravure », « estampe » et «tirage » sont souvent confondus. La première technique identifiée est la xylographie, apparue en Chine au VIIe siècle. Parallèlement à l’invention de l’imprimerie en Europe, ces techniques connaîtront un développement considérable à partir de la Renaissance. Les procédés de gravure : La Gravure en taille d’épargne, la Gravure en taille douce, la gravure à plat Les techniques annexes l’estampe est définie comme originale lorsque l’élément imprimant (planche en bois, plaque de métal, pierre lithographique etc.) est réalisée par l’artiste. L’élément imprimant exécuté par un homme de métier, d’après l’œuvre d’un artiste, ne donne lieu qu’à une estampe d’interprétation. (Source Lolita Pugibet)

Share Button

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Dominique TORTET dit :

    Bravo à Martial, c’est exactement comme je l’avais pensée. Lorsque je vois les magnifiques photos prises le 25 octobre, je suis vraiment désolée, contrariée de n’avoir pas pu être là.J’espérais tant voir Lolita dans l’exercice de son art. Peut-être referons nous cette sortie lorsque les grottes souterraines du parc de Majelan seront ouvertes .<Encore bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.