Soirée thématique avec la MACIF

En complément à la formation de mise à niveau du code de la route pour les séniors, une séance d’information assurée par la MACIF  s’est déroulée le mercredi 26mai 2010 à 18 h00.
Cette information s’articulait autour de 2 thèmes :
1-       Une réflexion sur les causes des accidents
2-       Des conseils pour établir un constat amiable
Quelques informations parmi d’autres :
–          Un véhicule sur quatre est impliqué dans un accident chaque année.
–          La première cause d’accident sur les autoroutes, c’est l’endormissement.
Parmi les causes d’accidents pour les séniors, on peut citer la diminution des capacités visuelles et auditives. Pour les jeunes, on trouve fréquemment la consommation abusive d’alcool mais aussi de drogues. En ce qui concerne l’établissement d’un constat amiable, l’absence d’informations essentielles et l’incohérence de certains enseignements ne permettent pas de traiter les dossiers avec équité par les assurances.Il faut donc s’attacher à respecter quelques règles simples :
–          Indiquer avec précision l’adresse exacte de l’accident, ce qui peut permettre aux assureurs de rechercher ultérieurement des informations sur les caractéristiques des lieux (routes prioritaires, etc.)
–          Dans le cas d’un accident en chaine, si avant d’être projeté sur le véhicule qui nous précédait, on est à l’arrêt, il faut cocher la case « était à l’arrêt », et indiquer en observation que l’on a été projeté sur le véhicule qui nous précédait.
–          Lorsqu’un véhicule nous double et nous accroche en se rabattant,  il faut mettre une croix dans la case « changeait de file » du véhicule qui a exécuté la manœuvre et  tracer l’axe médian sur le plan de l’accident, même si cet axe n’est pas matérialisé sur l’axe de la chaussée. 
Michel Kwiatkowski

Share Button

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.