Marche Nordique Vallée d’Ossau

Balades en raquettes dans la vallée d’Ossau.
Inspirez, expirez, vous êtes joyeux nous sommes loin de notre cher quartier du Monteil, dans cette belle montagne, dans cette belle nature sur des chemins blancs qui n’attendent que nos raquettes de neige pour les fouler. Inspirez, expirez, vous y êtes déjà.
Mardi, départ prévu à 8h15. 8h10 ! Nous sommes tous déjà là ! Il semblerait que nous sommes impatients d’y être dans nos Pyrénées. C’est parti !! Certains ont choisi de passer par l’autoroute, les plus pressés sans doute ? Les Autres par les départementales, peu importe ce qui compte c’est d’arriver à l’auberge de la vallée d’Ossau.
A notre arrivée on est accueilli par une charmante nouvelle directrice et jeune maman du petit Marcel âgé de deux mois. Après nous être restaurés, pas le temps pour une sieste grrrr !!! Direction le plateau du Benou (900 m) pour une mise en jambes. Son paysage, ouvert et dégagé offre un beau panorama sur la vallée. Ce site permet en toutes saisons de faire des balades faciles en famille, comme les cercles de pierre pour découvrir les cromlechs, nous ramenant 3000 ans en arrière où des ossements humains furent découverts au milieu de charbon de bois, confirmant la pratique de crémations par nos ancêtres. Nous continuons jusqu’à « l’aire de pique-nique » des vautours. C’est un endroit où on leur dépose de la nourriture, ils sont là. Ils nous font une démonstration de vol en tournoyant au-dessus de nos têtes, ils sont magnifiques.  16h30 !!! Il faut repartir, le temps de renter … le temps de la douche, il ne s’agirait pas d’être en retard pour l’apéro !!! Offert par Michel pour une histoire de téléphone perdu et retrouvé lors d’une sortie marche nordique. L’histoire se finit bien pour Michel et nous, au passage ont récupère un apéro.
Mercredi Matin. Et oui ! Il faut se lever tôt !! Départ pour la station de ski de Gourette (1400 m) l’histoire presque officielle, tend à laisser croire que c’est le Palois Henri Sallenave en 1903, qui fait l’ascension du pic de Ger à Gourette, est le premier à pratiquer le ski dans les Pyrénées. Il va par cette pratique bouleverser l’économie de la montagne. 10h45 ! Nous voilà chaussés de nos raquettes, prêts à en découdre avec cette pratique. La piste qui chemine à travers le bois du haut vers le bas de la station s’avère impraticable la neige est verglacée. L’équipe technique a pris sa décision….nous resterons sur le plateau. Une bonne heure et demie de raquettes, et il est temps de redescendre pour déjeuner au restaurant que l’auberge de la vallée d’Ossau gère dans la station de Gourette. Ce restaurant est fermé hors périodes scolaires mais ils nous ont gentiment confié la clef pour que nous puissions manger confortablement. (Grand merci à l’auberge pour cette marque de confiance) un petit café au restau d’à côté et nous voilà repartis pour une après-midi ensoleillée.  Je propose à ceux qui ne veulent pas chausser les raquettes et qui se sentent à l’aise sur la neige, (l’état de la neige le permettant) de partir sans, quant aux autres ils peuvent les chausser. Lors de cette randonnée nous déplorons une chute occasionnant une forte douleur au poignet qui entrainera une visite à l’hôpital d’Oloron dans la soirée.  Pas trop de dégâts mais une attelle est nécessaire.
Jeudi. Départ pour le cirque d’Anéou (1700 m) dominé par le majestueux pic d’Ossau (2884 m) ce terrain vallonné ne représente aucun danger particulier tant que nous restons sur le plateau. Ces pentes peu soutenues et enneigées, propices aux raquetteurs débutants. 1h30 de montée, pause déjeuner dans un décor idyllique et grandiose, nous redescendons en début d’après-midi, pour aller se désaltérer aux Ventas du col du Pourtalet (1794 m) pic du Pourtalet (2165 m). Il est l’heure de redescendre, nous ne voulons toujours pas rater l’heure de l’apéro !!! Qui plus est ! il est offert par Jean Claude pour ses 70 ans.

Nous demandons à Sophie comment s’est passé son premier séjour raquette elle nous répond : ça monte…ça monte, ça monte, ça monte et quand tu crois être arrivé, ça monte ça monte…… (Rires)
Vendredi matin, nous rendons les chambres à 9h, les valises sont dans les voitures ! Direction pour quelques emplettes à Laruns puis RDV à 11h chez notre fromager préféré Jean-Noël Castaing qui comme toujours nous accueille généreusement : visite de sa fromagerie, dégustation de ses fromages, d’un excellent vin blanc……. Puis nous repartons avec ces bons produits laitiers. Déjeuner à l’auberge et retour à Pessac.

Fin de l’aventure et l’équipe organisatrice vous dit « à l’année prochaine ».

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Le Corre Catherine dit :

    Belles photos, commentaire très détaillé qui rend bien l’ambiance sympathique du séjour.
    Je rajoute juste les soirées jeux très animées entre les joueurs. Cependant à 22h extinction des feux, nous rejoignons nos chambres.
    Encore merci pour les organisateurs.

  2. Long Toussaint dit :

    Beau reportage de la vallée d’Ossau accompagné de belles photos. Ça donne envie ! :-))

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.