BaladÔ à Bordeaux Bacalan

Dix-sept courageux ont bravé ce matin la légère bruine pour aller tenter une balade au cœur du quartier de BACALAN : quartier portuaire et manufacturier qui vit le jour au XVIIe siècle, grâce au Maréchal d´Ornano qui décida d´y assécher les marais.
Descendus à l’arrêt du tram : « les hangars », nous avons suivi les quais jusqu’au chantier du futur pont « Bacalan-Bastide », nous avons pu observer la grandeur du chantier et s’imaginer la mise en place des îlots en forme de radoub du pont à la travée levante.
Puis “causin-causant“, nous sommes arrivés près du pont tournant qui permet l’entrée et la sortie des bateaux du bassin à flot. Ce pont datait de 1947 et a été reconstruit suite à la venue du tramway en 2009.
Après un grand tour du côté du bassin à flot (1912) où nous avons pu rêver devant de nombreux voiliers en hivernage et quelques-uns habités, nous avons abouti à l’entrée de la base sous-marine, vestige de l’occupation allemande, et l’un des symboles actuel des bassins à flot de la rive gauche de la Garonne. C’est un gigantesque bunker organisé en 11 alvéoles liées entre elles par une rue intérieure. Chaque alvéole pouvait recevoir 1 ou 2 sous-marins, 1 800 mariniers pouvaient y être logés. L’ensemble couvre une superficie de 43 000 m2 et 600 000 mètres cube de béton ont été nécessaire à sa construction. Aujourd’hui, elle se présente comme un centre d’activités dédié aux expressions artistiques.
Puis retour tranquille par la passerelle et à nouveau le pont tournant dans un quartier fantôme en attente de sa dépollution afin de pouvoir mieux renaître en 2030… (Sylvie Puijanne)

Voir les photos

Share Button

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.