Voyage dans le Lot

Premier week-end d’octobre, premier voyage 2021 du comité des quartiers du Monteil. Dès 6h30 samedi matin, tout le monde en route pour le LOT.

Samedi, les voyageurs découvriront trois villages typiques de la vallée de la Dordogne : Carennac, Autoire, Loubressac.

Sur une terrasse rocheuse dominant la rivière, Carennac s’étire sur les berges de la Dordogne. Le site est occupé depuis la période gallo-romaine mais c’est l’abbaye de Cluny qui en fit sa renommée en y fondant un prieuré en 1047.

A la fin du XVème siècle, le Château des Doyens fut érigé le long du flanc nord de l’église.

Face à Carennac se trouve l’île baptisée Calypso, nymphe charmeuse de la mythologie grecque qui séduisit Ulysse et accueillit son fils Télémaque.

Autoire est un charmant village situé dans un cirque naturel. Havre de verdure en bordure du Causse de Gramat en Vallée de la Dordogne.

Toits pentus aux tuiles sombres, façades blondes à colombages ou à encorbellements, tourelles et pigeonniers, manoirs, châteaux et gentilhommières, font d’Autoire un ensemble au caractère architectural remarquable.
Autoire c’est aussi « le château des Anglais », construction médiévale adossée à la falaise de calcaire avec laquelle elle se confond

Perché sur un piton rocheux, Loubressac est l’un des plus harmonieux villages de la Vallée de la Dordogne, il charme le visiteur avec ses belles maisons médiévales aux pierres ocre et tuiles brunes, ses ruelles aux balcons, escaliers et courettes agréablement fleuris, son église et son château. Surplombant trois vallées, la Dordogne, la Cère et la Bave, le panorama exceptionnel permet d’admirer les châteaux de Castelnau, de Montal et les Tours de Saint-Laurent.

Ces trois villages bien que différents ont des points communs, ils existaient au moyen âge, ils furent endommagés durant la guerre de cent ans, reconstruits ils appartiennent ensuite à la Vicomté de Turenne. Ils furent des places marchandes importantes, les grandes bâtisses témoignent de la prospérité de cette époque. Aujourd’hui ce sont de petits villages de moins de 500 habitants.

Après une nuit de repos à Beaulieu, dimanche sera consacré à Martel et ses alentours.

Martel la ville aux 7 tours.

Martel est une des rares villes qui ne doive pas son origine à une fondation religieuse. Favorablement située sur l’antique voie gallo-romaine reliant Brive à Cahors, elle suscite dès le XIème siècle l’intérêt des vicomtes de Turenne qui en font une riche cité marchande.

Les riches habitants veulent montrer leur prospérité en construisant de magnifiques bâtisses ayant des tours plus hautes que le toit. C’est ainsi que Martel devient la ville aux 7 tours, il y en plus de 7 d’ailleurs.

Le voyage se continue par la visite du Moulin à huile de noix, où le travail se fait à l’ancienne avec une meule en granit, chaudron en cuivre et presse mécanique. Après une petite dégustation nous prenons le repas dans la ferme auberge du moulin.

L’après-midi nous voilà à la gare de Martel pour un retour dans le passé… tchou ! tchou ! voilà le Truffadou !…..c’est un superbe train à vapeur qui va nous emmener 1H durant sur la falaise de Mirandol, surplombant la Dordogne de 80m. sur l’ancienne ligne Bordeaux-Aurillac. Dans la fumée et la vapeur du petit train, nous admirons un paysage grandiose malheureusement sous la pluie.

Le week-end est terminé, nous rentrons à Pessac, nous étions heureux de passer ces moments ensemble et nous sommes prêts à repartir lors du prochain voyage du comité du Monteil.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Michel et Bernadette ARNAUD dit :

    Merci Annie de nous faire revivre en photos tous ces bons moments partagés. Ce voyage aurait été un super WE et devient un très bon souvenir à « sauvegarder ».
    Famille ARNAUD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.