BaladÔ Visite de l’expo « Bassin des lumières »

« Monet, Renoir… Chagall, voyages en Méditerranée »,

En ce vendredi 19 novembre 2021, nous étions 42 participants (un record pour notre atelier !) à la sortie culturelle vers l’expo des Bassins de Lumière dans la Base Sous-Marine de Bordeaux nord, ayant pour thème la méditerranée vue à travers le regard des impressionnistes. La visite étant libre, a été vécue au rythme de chacun. Dans les lignes qui suivent, vous trouverez des explications sur le spectacle et les artistes. Vous pourrez aussi regarder la vidéo de présentation en ligne sur YouTube, à l’adresse suivante :

découverte de l’expo des Bassins de lumières 2021

Plus de 500 tableaux ont été numérisés pour créer le programme « Monet, Renoir… Chagall, voyages en Méditerranée ».

Ces projections immersives sur la façon dont la lumière méditerranéenne a inspiré plusieurs générations de peintres entre la fin du XIXe siècle et le milieu du XXe ; Les projections insistent sur la façon dont les peintres des années 1880-1950 ont repensé l’usage de la couleur. Mais la nouveauté, reste ces œuvres de Monet, Renoir, Marquet, Bonnard ou Chagall, qui correspondent à autant d’écoles picturales : impressionnisme, fauvisme, nabi, école de Paris. Le point commun, donc, c’est la lumière de la Méditerranée, la large gamme de couleurs qui en découle et une nouvelle façon de les utiliser. Dans le rendu des ombres ou les effets de modelés notamment. Déjà les les images ont été retravaillées pour s’adapter aux dimensions monumentales de la base sous-marine. Là encore, le travail technique impressionne. Projetées sur plusieurs dizaines de mètres, ces images ne manquent ni de définition, ni d’éclat. Et l’effet d’immersion fonctionne toujours pleinement. « Pour ce programme, nous avons retravaillé des reproductions de tableaux que nous avions déjà utilisées aux Baux-de-Provence ou à Paris, pour les adapter à la base sous-marine, qui est huit fois plus grande », explique Augustin de Cointet. Elle a attiré 422 000 visiteurs. Les surfaces de projection atteignent jusqu’à 100 mètres de long.

À ce programme d’une quarantaine de minutes répond un deuxième, d’une dizaine de minutes, consacré à Yves Klein. « C’est en contemplant le ciel de la Méditerranée qu’il a imaginé son fameux bleu ‘‘plus que bleu’’.» Des peintures y croisent des photos ou des vidéos de performance, dans un montage qui tient autant du documentaire que de l’hommage. Les reproductions de tableaux impressionnistes croisent les autres grandes écoles picturales : fauvisme, pointillisme, nabi…
Au sortir de la projection, quelques personnes se sont aventurées dans le « Cube » Quelques autres ont fait une halte à la boutique pour se faire plaisir ou encore mieux, faire plaisir ??  La saison des cadeaux étant très proche …ceci explique cela….. L’escapade au nord de la Métropole bordelaise, s’est terminée et chacun à repris le chemin de Pessac, par différents moyens. Un petit groupe de 8 courageuses et courageux ont poursuivis par une « balado » le long des quais sud des Bassins à flot. Nous avons découvert les chantiers terminés mais d’autres encore en cours. Cette partie de la ville a complètement changé de visage et à chacun d’apprécier les nouveautés. Le petit groupe est revenu en empruntant le tram B jusqu’à l’arrêt François Mitterrand. Après midi proposée par Annie Castaing & Chris. Vallet

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.