BaladÔ à à Castets en Dorthe

Nous sommes arrivés à Castets en Dorthe dans la brume et progressivement le soleil a fait son apparition.

Dominé par l’imposante silhouette du château du Hamel (édifié au 14° siècle par le neveu du pape Clément 5), Castets observe inlassablement l’union des eaux du fleuve de la Garonne à celle du canal de Garonne.

Le canal de Garonne (anciennement canal latéral à la Garonne) a été inauguré en 1856 -environs 2 siècles après le Canal du Midi : ils permettent, en devenant le canal des deux mers, la navigation entre la Méditerranée et l’Océan Atlantique.

Nous avons marché sur l’ile de l’Espérance, dans la brume. Notre sortie à pris des airs d’aventure en traversant directement sur l’écluse (passage normalement interdit mais la vétusté de la passerelle construite pour l’éviter est telle qu’on ne peut y passer en sécurité) pour atteindre la dernière écluse du canal des deux mers -la 53-qui régule le passage d’une navigation au départ utilitaire (péniches transportant des marchandises) et  pratiquement exclusivement plaisancière à l’heure actuelle.

Nous avons longé le fleuve Garonne,  les peupleraies et les champs de maïs (là aussi, l’aventure a continué puisque 2 participants se sont armés de sécateurs pour dégager un peu le chemin envahi d’orties, de ronces et autres herbes folles…) avant de retrouver le Canal.

Tout le groupe a gravi sans hésitation les 700m de côte pour atteindre et visiter, à Mazérac, la jolie église Saint Romain du 12° siècle avec son mur-clocher et son chevet classé à l’inventaire des monuments historiques.

Puis nous avons repris le chemin de halage, bordé de platanes centenaires, passé l’écluse 51 et nous nous sommes installés au bord de l’écluse 52 pour pique-niquer.

Pour terminer cette journée, les propriétaires du château du Hamel nous ont expliqué l’histoire et les transformations architecturales de leur demeure familiale. Nous avons apprécié la vue sur le canal, la Garonne et son pont Eiffel.

Ce fut pour tout le monde une belle et agréable journée se terminant par un après-midi  ensoleillé.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.