Balado Bordeaux bassin à flot

Ce samedi 27 janvier 2018, 21 marcheuses et marcheurs ont pris la direction du nouveau quartier de Bacalan. Une météo idéale pour marcher en agglomération. Nous sommes partis d’un pas décidé découvrir ou redécouvrir ce territoire mixte et cosmopolite, une ville dans la ville qui respecte et met en valeur le patrimoine industrialo-portuaire. Cette balade nous a permis de découvrir des sites ou des constructions qui interpellent, tels que : l’ancienne huilerie Lesieur en cours de construction, l’ancien hangar des dockers, les bâtiments tout vitré abritant des grandes écoles, l’aménagement du bassin N°2 en port de plaisance, la Base sous marine, le chantier de construction du Musée de la Mer et de la Marine, les grues Wellman et Wallace, le Garage Moderne , les silos, les Vivres de l’Art avec ses sculptures métalliques place Victor Raulin et ses jardins potagers……Nos pas nous ont guidés à travers « des Sentes » aux noms évocateurs : ‘Marie-Galante, Ouagadoudou, les Etrangers, La Désirade, les Marquises………une halte aux Halles de Bacalan où certains ont ressentis une folle envie de manger des huîtres puis nous avons terminé cette après midi à la Maison du projet d’où chacun a pu repartir avec de la documentation.
Rappel de quelques chiffres :
154 HA dont 22 ha de plans d’eau
700 800 M2 de SHON pour env 5 600 logts soit 12 000 habitants en 2030
Port de plaisance pouvant accueillir 300 bateaux en plus des péniches à quai.
Coût 124 M€

Réalisation confiée à Nicolas Michelin architecte urbaniste ;
Début des travaux en 2012 Fin des travaux en 2025.
Financement par Bordeaux Métropole / port autonome / Union Européenne
Un quartier fonctionnant avec les énergies renouvelables pour le réseau de chaleur
Réalisé et entretenu par : Mixener, EDF de Bordeaux et Sté IDEX.
L’alimentation est pensée en utilisant 3 sources :

  • La biomasse (bois) avec 2 hydro accumulateurs, 60 sous stations pour la zone nord bassins
  • La 1ère plateforme d’effluents française, accolée à la station d’épuration des eaux cours Louis Fargue ;elle alimente 40 sous stations pour la partie sud, relevé par des pompes à chaleur.
  • La géothermie de surface fonctionne avec l’eau de la Garonne, située sous la Cité du Vin ; avec 4 forages à 30m et des pompes à chaleur.

En tout c’est 70% de l’énergie utile en énergie renouvelable, ce qui équivaut à  8 000T ce CO2 en moins par an.

Merci d’avoir été si nombreux et indulgents envers la guide !!! et rendez-vous pour la prochaine balade

Share Button

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. nompeix conchin dit :

    MERCI au organisatrices pour cette belle promenade à bientôt

  2. Tortet Dominique dit :

    Merci à l’organisatrice de cette balado ,fort enrichissante , d’un quartier en pleine expansion et mal connu Bonne après midi passée avec les copains . Les commentaires très étudiés, biens recherchés ,excellemment faits ont enrichi mon inculture dans ce domaine Encore merci pour tout ce travail accompli et à bientôt .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *